Conseils pratiques pour une location immobilière

Comment trouver un locataire ?

Qui n’a jamais rêver de trouver un locataire poli et bon payeur ? Trouver un locataire demande du temps, une certaine logique sans oublier de prendre quelques précautions.

Ainsi pour trouver un locataire, un propriétaire peut faire appel à une agence immobilière ou peut entreprendre de faire les démarches seul. Il peut donc choisir de chercher de particulier à particulier, une solution économique mais qui prendra de son temps. Le propriétaire s’occupe ainsi de tout, de la rédaction de sa location, des visites de son bien, de trouver le bon locataire, de la signature de son bail. Il devra en outre s’occuper de la visite pour l’état des lieux et devra également s’occuper par la suite de la gestion courante de son bien louer.

S’il le souhaite, il peut faire appel à une agence immobilière qui s’occupera de toutes ces étapes pour lui. Il gagnera ainsi du temps mais devra s’acquitter de frais de gestion. Le professionnel de l’immobilier s’occupera ainsi de gérer la location, de réaliser les visites, de s’occuper du bail et assure une gestion locative dans le temps.

La check-list du propriétaire

Le propriétaire peut demander certains documents à son locataire, ceci pour assurer de la solvabilité du potentiel candidat. Mais que peux réellement demander un propriétaire pour constituer le dossier du locataire ?

Pour s’assurer de son identité et de son sérieux :

  • une copie de sa carte d’identité ou de son passeport,
  • les trois derniers bulletins de salaire,
  • l’avis d’imposition de ses potentiels garants.

Pour s’assurer de sa solvabilité :

  • les trois derniers bulletins de salaire,
  • le dernier avis d’imposition,
  • un contrat de travail ou une attestation d’employeur,
  • un relevé d’identité bancaire,
  • si besoin les trois dernières quittances de loyer.

Attention, un propriétaire ne peut demander :

  • une photo d’identité,
  • une copié de relevé bancaire,
  • un chèque de réservation,
  • une carte d’assuré social,
  • une autorisation de prélèvement automatique,
  • un extrait de casier judiciaire,
  • un dossier médical.

Qu’est ce qu’un bon locataire ?

Pour tout propriétaire, un bon locataire est primordiale. En effet, il espère avoir des loyers payés en temps et en heure mais il espère également ne subir aucune dégradation de son bien.

Il est donc important de vérifier la solvabilité de son futur locataire et de sa situation professionnelle. Il est donc normal de demander les 3 derniers bulletins de salaire, les derniers avis d’imposition et d’un contrat de travail. Pour vous assurer que le locataire paie bien ses loyers, le propriétaire est en droit de demander à contacter le précédent bailleur. Il pourra être ainsi d’assurer du sérieux du potentiel locataire. Aussi, il n’est pas exclu de demander une personne se portant garant en cas de futur impayés.

Un couple, un célibataire ou encore une colocation ?

Faut-il louer son bien à un célibataire sérieux ou un couple avec des revenus fixes ? Vous possédez un bien qui a une certaine valeur et vous souhaitez qu’on le respecte tout en payant ponctuellement vos loyers. Mais quel profil visé ? Il est important d’avoir quelques notions en fonction du profil.

  • Louer votre bien à un célibataire : Il n’y aura qu’une source de revenu, il faut donc veiller à ce qu’il gagne bien trois fois votre loyer pour ne pas avoir des soucis de paiement. Un célibataire est plutôt discret et ne fera que très peu de bruit, ce que le voisinage pourra apprécier. Mais attention, un célibataire pourrait se retrouver un jour au chômage et pourrait avoir donc des difficultés à honorer ses loyers.
  • Louer votre bien à un couple : Il y a des avantages et des inconvénients à louer à un couple. Un couple possède deux revenus, ce qui est une garantie financière non négligeable. Si un des deux se retrouve sans revenus, l’autre peut prendre le relai. Mais louer à un couple, surtout jeune peut également être dangereux. On le sait, les couples jeunes sont mobiles et peuvent rapidement déménager à cause de leur travail ou de leur famille qui s’agrandit.
  • Louer votre bien à des colocataires : Il est important de réfléchir à la colocation. De plus en plus de propriétaires de biens se tournent vers celle-ci. Les colocataires sont soit de jeunes actifs ou soit de jeunes étudiants dont le loyer sera payé majoritairement par leurs parents. Les risques d’impayés sont beaucoup plus limités que les autres profils. Mais attention, les colocations sont principalement pris par des étudiants. Qui dit étudiants dit soirées arrosées, tapage nocturne, dégradations du bien… Il vous faudra bien cerner le profil des personnes qui loueront votre bien.

Quelques règles à suivre si vous louez votre bien à un couple

Qui signe le bail de location ? Quels sont les droits et devoirs d’un couple sur une location ? Décryptage.

Un couple devient automatiquement co-titulaires d’un bail de location. Si un des époux signe un contrat, l’autre sera engagé. Que le bail soit signé avant ou après un mariage ne change pas cette règle. Seul un divorce peut mettre un terme à la co-titularité d’un bail.

En cas de pacs, les deux conjoints devront signer le bail de location. Si un seul des deux conjoints signe le contrat, il sera alors le seul titulaire du contrat. Les deux signataires deviennent locataires et auront de ce fait des droits et obligations chacun. Si une seule personne a signé le contrat, il sera le seul locataire. Son conjoint qui n’aura pas signé sera alors uniquement hébergé et ne bénéficie d’aucun droit sur le logement.

Si il souhaite par la suite apparaitre sur le bail, il lui faudra en faire la demande au propriétaire. Ce dernier ne peut accepter s’il le souhaite mais ce dernier préférera avoir une garantie avec deux personnes qu’une seule personne.